Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 12:00

Les Chypriotes ont appris dans la journée de samedi que leur propre gouvernement, censé défendre leurs intérêts, s'apprêtait à ponctionner leurs dépôts bancaires de 6.75% pour les montants allant jusqu'à 100 000 Euros et de 9.9% pour les montants supérieurs. Ce gouvernement a instauré dans le même temps un prélèvement à la source sur les intérêts des dépôts bancaires, afin d'assurer que ce casse du siècle se prolonge dans la durée. Montant estimé du magot : 5,8 milliards d'Euros !

 

Les Chypriotes ont alors pris d'assaut les distributeurs automatiques de billets, afin de sauver ce qui pouvait l'être, et ont ainsi découvert qu'un plafond de retrait de 400 Euros avait été instauré. Un vol organisé et prémédité en somme ! Inutile d'appeler la police, tout est sous contrôle.

 

Le début de la fin de l'Euro ?

 

Les démocraties européennes ont reçu un rude coup des autorités de l'Union Européenne hier. Ce n'est certes pas le premier, si l'on considère l'histoire récente de l'Union, en particulier les référendums ignorés sur la fameuse “constitution européenne” devenue Traité de Lisbonne, cependant celui-ci montre à quel point les gouvernements nationaux ne sont plus que les marionnettes des technocrates de Bruxelles, et de plus en plus, de Francfort.

 

Et si le coup est rude, reconnaissons lui un mérite : plus personne ne pourra prétendre que la crise de l'Euro est passée, plus personne ne pourra nier que les autorités européennes défendent l'intérêt des grandes banques avant celui de leurs citoyens. Qu'un gouvernement soit obligé de prélever directement une telle somme sur les comptes en banque de ses propres citoyens, et en toute urgence, montre que le système bancaire européen est au bord de l'effondrement, malgré cinq années de plans de sauvetage d'une ampleur jamais vue.

 

Quelle leçon pour les Français ?

 

Les Français ont été relativement épargnés par les effets de la crise de l'Euro, si l'on considère ce qu'il est arrivé aux Grecs, aux Espagnols et aujourd'hui aux Chypriotes. Cependant, entre les baisses massives des salaires (jusqu'à – 40% en Grèce), les hausses d'impôts (+ 20% en Grèce), l'explosion du chômage (supérieur à 25% en Espagne) et aujourd'hui le vol de l'épargne à Chypre, nos compatriotes voient beaucoup plus clairement ce qui les attend. Incidemment, le gouvernement français envisage de plafonner le paiement en espèces à 1000 Euros, contre 3000 Euros actuellement, afin de contraindre les Français à laisser plus d'argent sur leurs comptes. Pour mieux les ponctionner bientôt ?

 

La gravité de la crise en Europe montre chaque jour un peu plus la nécessité de changer radicalement de politique, mais surtout le cadre institutionnel de l'action politique. L'Union Européenne a échoué et Debout La République, autour de Nicolas Dupont-Aignan, donne rendez-vous aux Français en 2014 pour les élections européennes : une autre politique est non seulement possible, elle est indispensable.

 

Paul Roudier

Partager cet article

Repost 0
Published by Debout Les Jeunes 13! - dans Politique étrangère
commenter cet article

commentaires

Bienvenue sur DLJ13

Nicolas DUPONT-AIGNAN est Maire de Yerres dans l'Essonne depuis 1995 et député de l'Essonne depuis 1997. Il est le Maire le mieux réélu de France en 2014 avec 77% des voix au 1er tour. 

Portrait 3 - Flickr - dupontaignan

***

Pour une France libre : nos propositions aux Français

*** 

  Notre programme pour une sortie ordonnée de l'Euro

Nos actions

affiche référendum

affiche euro tue