Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 12:00

Les Chypriotes ont appris dans la journée de samedi que leur propre gouvernement, censé défendre leurs intérêts, s'apprêtait à ponctionner leurs dépôts bancaires de 6.75% pour les montants allant jusqu'à 100 000 Euros et de 9.9% pour les montants supérieurs. Ce gouvernement a instauré dans le même temps un prélèvement à la source sur les intérêts des dépôts bancaires, afin d'assurer que ce casse du siècle se prolonge dans la durée. Montant estimé du magot : 5,8 milliards d'Euros !

 

Les Chypriotes ont alors pris d'assaut les distributeurs automatiques de billets, afin de sauver ce qui pouvait l'être, et ont ainsi découvert qu'un plafond de retrait de 400 Euros avait été instauré. Un vol organisé et prémédité en somme ! Inutile d'appeler la police, tout est sous contrôle.

 

Le début de la fin de l'Euro ?

 

Les démocraties européennes ont reçu un rude coup des autorités de l'Union Européenne hier. Ce n'est certes pas le premier, si l'on considère l'histoire récente de l'Union, en particulier les référendums ignorés sur la fameuse “constitution européenne” devenue Traité de Lisbonne, cependant celui-ci montre à quel point les gouvernements nationaux ne sont plus que les marionnettes des technocrates de Bruxelles, et de plus en plus, de Francfort.

 

Et si le coup est rude, reconnaissons lui un mérite : plus personne ne pourra prétendre que la crise de l'Euro est passée, plus personne ne pourra nier que les autorités européennes défendent l'intérêt des grandes banques avant celui de leurs citoyens. Qu'un gouvernement soit obligé de prélever directement une telle somme sur les comptes en banque de ses propres citoyens, et en toute urgence, montre que le système bancaire européen est au bord de l'effondrement, malgré cinq années de plans de sauvetage d'une ampleur jamais vue.

 

Quelle leçon pour les Français ?

 

Les Français ont été relativement épargnés par les effets de la crise de l'Euro, si l'on considère ce qu'il est arrivé aux Grecs, aux Espagnols et aujourd'hui aux Chypriotes. Cependant, entre les baisses massives des salaires (jusqu'à – 40% en Grèce), les hausses d'impôts (+ 20% en Grèce), l'explosion du chômage (supérieur à 25% en Espagne) et aujourd'hui le vol de l'épargne à Chypre, nos compatriotes voient beaucoup plus clairement ce qui les attend. Incidemment, le gouvernement français envisage de plafonner le paiement en espèces à 1000 Euros, contre 3000 Euros actuellement, afin de contraindre les Français à laisser plus d'argent sur leurs comptes. Pour mieux les ponctionner bientôt ?

 

La gravité de la crise en Europe montre chaque jour un peu plus la nécessité de changer radicalement de politique, mais surtout le cadre institutionnel de l'action politique. L'Union Européenne a échoué et Debout La République, autour de Nicolas Dupont-Aignan, donne rendez-vous aux Français en 2014 pour les élections européennes : une autre politique est non seulement possible, elle est indispensable.

 

Paul Roudier

Repost 0
Published by Debout Les Jeunes 13! - dans Politique étrangère
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 22:04

Nicolas Dupont-Aignan s'est rendu à Berlin pour rencontrer des souverainistes européens et a tenu à cette occasion un discours (retranscrit sous le lien ci-dessous). Une preuve de plus que l'Europe des Nations, malgré son absence complète de soutien au sein des partis politiques au pouvoir dans notre pays depuis trente ans, avance chaque jour un peu plus.

 

La visite de Nicolas Dupont-Aignan à Berlin

Repost 0
Published by Debout Les Jeunes 13! - dans Politique étrangère
commenter cet article
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 17:22

"Le comité Nobel norvégien a décerné son prix à l’Union Européenne « pour avoir contribué pendant plus de six décennies à promouvoir la paix et la réconciliation, la démocratie et les droits de l'homme en Europe ». Cette décision n’est pas dénuée de cynisme quand on sait que le peuple norvégien a refusé, par deux referendums, de rejoindre la dite Union Européenne. Surtout, cette décision est tellement en décalage avec la réalité qu'on pourrait croire à une plaisanterie."

 

 

La suite (...)

Repost 0
Published by Debout Les Jeunes 13! - dans Politique étrangère
commenter cet article
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 18:40

           Ce mardi 12 juillet 2011, l’UMP, le NC et le PS ont « débattu » à l’Assemblée Nationale sur la prolongation de l’intervention militaire Française en Libye. Partageant bien évidemment tous le même point de vue, à savoir leur approbation pour cette opération, quelques députés, non rattachés au système, voulaient exprimer une idée différente de celle de l’oligarchie, ce qui n’était pas au goût de M. Bernard Accoyer, président de l’Assemblée Nationale.

           Le garant du respect des règles de la Constitution Française à l’Assemblée nationale est justement celui qui les a bafouées en privant de parole tous les députés qui n'appartiennent à aucun groupe. Le seul moyen d’exprimer son hostilité à cette intervention de l’armée Française était ainsi, selon M.Accoyer, de faire parti du groupe communiste et de partager ainsi l’idéologie communiste! Ceci est une atteinte très grave à la légitimité du peuple qui élit des députés qui doivent les représenter eux, et non pas des partis comme l’impose le président de l’Assemblée Nationale. Suite au rappel au règlement effectué par Nicolas Dupont-Aignan, qui demande de quel droit le temps de parole normalement accordé de 5 minutes pour chaque député est retiré sur tous les sujets relatifs à la politique européenne et internationale, le président de l’Assemblée Nationale a répondu dans un communiqué qu’il était « de tradition constante dans notre Assemblée, pour les grands débats organisés en application d'une disposition constitutionnelle, que la Conférence des présidents limite les interventions à un orateur par groupe ».

           La « tradition » ici évoquée par le garant de la préservation du système à l’assemblée nationale, ne justifie en rien l’interdiction de parole normalement accordée à chaque député. Mais une autre problématique reste ainsi posée : celle de la représentation à l’Assemblée Nationale, car quand 482 voix contre 27, s’expriment pour la Guerre en Libye, alors qu’il s’agit d’une véritable question pour le peuple, tout comme ce qui concerne les sujets européens, tels que le traité de Lisbonne, ou plus récemment, le don de 17 milliards d’euros accordé l’an dernier à la Grèce pour le remboursement des banques, nous pouvons affirmer que la législature actuelle n’est en rien représentative du peuple.

           Il est donc désormais impératif d’instiller une dose de proportionnelle aux élections législatives et de rendre obligatoire le référendum pour ratifier toute nouvelle modification de la constitution ou tout nouveau traité européen, et de, bien sûr, RESPECTER le choix du peuple, à l’inverse de ce qui s’est passé avec la Constitution Européenne en 2005, simplement rebaptisée, traité de Lisbonne. Seul DLR pourra rendre à la démocratie son pouvoir.

Repost 0
Published by Debout Les Jeunes 13! - dans Politique étrangère
commenter cet article

Bienvenue sur DLJ13

Nicolas DUPONT-AIGNAN est Maire de Yerres dans l'Essonne depuis 1995 et député de l'Essonne depuis 1997. Il est le Maire le mieux réélu de France en 2014 avec 77% des voix au 1er tour. 

Portrait 3 - Flickr - dupontaignan

***

Pour une France libre : nos propositions aux Français

*** 

  Notre programme pour une sortie ordonnée de l'Euro

Nos actions

affiche référendum

affiche euro tue